Premières vagues de nominations de Jovenel Moïse

La saison des nominations est ouverte. Au Palais national, le président de la République multiplie les rencontres en vue de la formation de son gouvernement. Mais, en attendant, Jovenel Moïse a procédé vendredi, par arrêté présidentiel, à ses toutes premières nominations dans une longue série. Ancien ministre du Commerce dans un premier temps, puis ministre de l’Économie et des Finances dans un second temps sous l’administration Martelly, Wilson Laleau allait connaître de très mauvais moments après le départ de Michel Martelly. Le commissaire du gouvernement, Me Jean Danton Léger, lui en a fait voir de toutes les couleurs. Revenu en puissance comme coordonnateur de la commission de passation des pouvoirs, il a été nommé, vendredi, chef de cabinet du président de la République avec rang de ministre. Il ne faut jamais dire en sa présence des mots qui peuvent atteindre Jovenel Moïse. Jamais ! Souvent, il s’oublie pour prendre la défense de celui qu’il a toujours considéré comme intègre et mieux placé à diriger le pays. À la radio, à la télévision ou dans tout autre espace public, Renald Luberice n’a jamais raté une occasion pour angéliser, louer et même vanter Jovenel Moïse. Il est donc nommé secrétaire général du Conseil des ministres avec rang de ministre. Nommé secrétaire général de la présidence avec rang de ministre par Jovenel Moïse, Yves Germain Joseph avait déjà occupé ce poste sous l’administration Martelly avant d’être nommé par la suite ministre de la Planification et de la Coopération externe en 2015. Il n’y a pas mieux que lui comme chef de protocole. On n’a pas souvenir de celui qui a occupé ce poste avant lui au palais national. Marc Marie Yves Mazile se passe de présentation en Haïti comme à l’étranger. Le président Jovenel Moïse le nomme, encore une fois, chef du protocole du Palais national, avec rang d’ambassadeur. Jovenel Moïse devra, ce week-end, nommer son Premier ministre. Les consultations en ce sens avec les présidents des deux branches du Parlement se poursuivent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *