Haiti régresse à la 100e place

La régression la plus catastrophique des pays de la Concacaf dans le classement mondial de la FIFA, publié le jeudi 14 juillet, est à mettre au passif d’Haïti. Les Grenadiers, qui perdent 26 places, sont désormais 100e sur un total de 209 pays membres de la FIFA.

En effet, le fiasco d’Haïti, corrigée en juin dernier par le Brésil : 7-1, l’Équateur : 4-0 et Pérou : 1-0, dans la Copa America Centenario, n’a pas été sans conséquence. Au fait, avant la publication de ce classement, Haïti était pointée à la 74e place avec 478 points. Ainsi, pour retracer Haïti au rang des pays pointés à la 100e place, il faut effectuer un retour sur les huit années dans le passé, soit à février 2008. Pour l’occasion, les Grenadiers se positionnaient à la 102e position en perdant 27 places au classement de la FIFA.

Le classement publié le jeudi 14 juillet a quatre incidences sur Haïti. D’abord, les Grenadiers perdent 26 places et sont maintenant 100e, ex-æquo avec le Canada. Puis, Haïti perd aussi 5 places au niveau de la Concacaf où la sélection nationale passe de la 7e à la 12e position. Ensuite, Haïti (350) perd 128 points par rapport au classement publié en juin dernier. Et finalement, il faut aller dans la troisième partie du tableau du classement mondial pour retracer Haïti, située entre Canada (100e) et Arménie (102e).

Si le top six (6) de la zone Concacaf (Mexique, USA, Costa Rica, Panama, Jamaïque et Trinité-et-Tobago) reste inchangé, en revanche, beaucoup de modifications sont à signaler dans le milieu du tableau. Dans ce petit jeu, Haïti s’est fait devancer par les pays suivants : Saint-Kitts-et-Nevis (80e), Honduras (82e), Antigua et Barbuda (83e) et Guatemala (90e).

En revanche, les Grenadiers ont une longueur d’avance sur les pays suivants : Nicaragua (106e), Porto Rico (112e), Cuba (121e), Salvador (125e), Guyana (129e), Curaçao (134e) et République dominicaine (139e). En passant, il faut signaler que deux représentants de la Concacaf, Anguilla et Bahamas, sont pointés à la 205e place de ce classement.

Avant la prise de fonction de Patrice Neveu aux commandes des Grenadiers, Haïti occupait la 79e place sous l’ère de Marc Collat. N’ayant aucun test match à jouer avant le 11 août (date à laquelle la FIFA publiera son prochain classement), Haïti risque de perdre de nouvelles places.

Source : lenouvelliste.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *