12 appelés pour écrire l’histoire

Le staff technique du volley-ball national a communiqué ce vendredi la liste des volleyeurs retenus pour assurer le passage d’une phase qualificative comptant pour un championnat mondial de volley-ball pour la toute première fois sur le sol national. 12 hommes provenant seulement de cinq clubs de volley-ball mais qui pourtant sont originaires des 4 coins du pays, bien que la cité de Faustin Soulouque soit la plus largement représentée dans ce groupe.
Avec 4 joueurs chacun, Magic et Banzai sont les plus représentés, puisqu’à eux deux ces clubs comptent 2/3 des joueurs retenus. 3 autres clubs (Unasmoh 1, Tigers 2 et Volley 2000 1) complètent la liste de clubs à avoir au moins un joueur parmi les 12 sélectionnés qui disputeront la compétition.

Kempès, chef de file des attaquants/receveurs

À 28 ans (depuis le 2 janvier dernier), Kempès Vilmont sera l’un des plus expérimentés et des plus titrés de cette sélection nationale. C’est donc à juste titre qu’il sera le chef de file des attaquants receveurs que compte la sélection nationale de volley-ball. Si pour l’instructeur français, André Glaive, le meilleur joueur du championnat national de la fin du mois de mai n’est plus un espoir du volley-ball, il confirme pourtant que le joueur vedette de Banzai se débrouille très bien. Vainqueur du championnat régulier de la LVBRO et du championnat national de volley-ball cette saison, le natif de Petit-Goâve devra prendre sous ses ailes les autres attaquants receveurs que sont : le jeune joueur de Magic, Max Yvens Benjamin (17 ans depuis le 20 septembre dernier, 1m 92, 152 livres, 12 de pointure) et celui des Tigers, Frederick Antoine.

Senel Dupuy, l’agronome contreur

Agronome de formation, le joueur des Tigers est le seul représentant de la ville de Port-Margot (Nord) dans cette sélection nationale de volley-ball. Né a Port-Margot le 1er janvier 1989, l’homme aux yeux jaunes aimait et pratiquait le football dans sa ville natale mais, à 13 ans, il découvrit le volley-ball et a voulu tâter cette discipline où les pieds ne touchent le ballon qu’accidentellement. L’accueil des moniteurs de volley-ball l’a tout simplement séduit. « J’ai reçu un meilleur encadrement dans le volley-ball et c’est donc logiquement que j’ai migré vers cette discipline », reconnaît-il aujourd’hui. Avec 1m 89 de hauteur pour 175 livres, le 4e des 5 enfants de Volvick Dupuy et Lifete Tercius porte aujourd’hui les couleurs des Tigers et sera l’un des middle blockers (contreurs centraux) de la sélection nationale aux côtés du Cayen de Banzai, Gasner Raymond (27 ans depuis le 16 janvier, 1m 96, 190 livres, 12 de pointure) et des deux middles de Magic, Fritz Wanel Registre et Stanley Mésidor.

Fritz Emmanuel Mabou, leader des opposites

Distingué meilleur joueur du championnat régulier de la Ligue de volley-ball de la région Ouest (LVBRO) 2016 en catégorie masculine, Fritz Emmanuel Registre portera l’étendard des opposites de la sélection et sera accompagné, à ce poste, du joueur de l’Unasmoh (Olson Lebrun). Agé de 23 ans depuis le 20 juin 2016, le champion national et vainqueur de la LVBRO cette saison doit chercher à s’améliorer encore plus chaque jour. Du haut de son 1m 92, le Petit-Goâvien aura la tâche de guider ses pairs vers la qualification

Richardson Félissaint à la tête des passeurs

Le palmarès de la saison fait de Richardson Félissaint le passeur titulaire mais la qualité des passes de son homologue de Magic, Christian Toussaint, fait que le secteur sera riche. Un seul libéro sera du groupe et c’est justement le joueur de Volley-2000, Pedro Cedmé qui est retenu à ce poste.

Haïti effectuera son entrée en lice samedi soir au Gymnasium de la rue Romain contre la formation de Caymans Islands à 7h du soir.

Source : lenouvelliste.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *